-->

hualihza

Un an et demi de vélo sur les routes d’Amérique centrale et d’Amérique du sud

08-08-2009

Clap de fin pour hualihza en 2009

La nouvelle surprendra surement…mais l’aventure hualihza s’arrête en Bolivie pour l’année 2009.

J’ai découvert un endroit paradisiaque. J’ai eu le coup de foudre.

L’endroit respire une énergie particulière. A 2000 mètres d’altitude, j’ai posé mes valises dans un éco-lodge au milieu d’un écrin de nature.

C’était une envie personnelle que j’avais depuis longtemps que de me mettre au vert, apprendre un maximum sur la construction d’habitat écologique mais aussi  prendre le temps le vrai, celui de la réflexion, de la lecture et de l’apprentissage d’un mode de vie différent.

La récolte du café est à présent terminée, place à la machette au quotidien en mâchant la feuille de coca et en apprenant l’Aymara (dialecte local). Je travaille en tant que jardinier/maçon/menuisier en compagnie des ouvriers de l’hôtel.

Je ne travaille pas pour l’argent mais pour un toit, le déjeuner, et l’apprentissage de la technique de massage Shiatsu distillé par la propriétaire, une allemande de 70 ans. Je médite aussi chaque jour.

Sans faire de long discours, l’endroit est magique et donne envie de s’y arrêter pour qui le temps n’a plus de prise. L’endroit s’appelle « Sol y Luna », Coroico, Nor Yungas (www.solyluna-bolivia.com)

Et Ushuaia? Me direz vous…

L’’idée, au jour d’aujourd’hui est de vivre en Bolivie jusque fin 2009, revenir en France une courte période, environ 6 mois histoire de remettre quelque peu les finances à flot etpuis…Repartir.

Il va de soi que la découverte du Chili, de l’Argentine, de la Patagonie et de la Terre de feu reste d’actualité. Ce sera le programme de hualihza2010, de La Paz à Ushuaia,  toujours à vélo…mais cette fois-ci très vraisemblablement…en couple.

J’ai pris beaucoup de plaisir à vous conter mon quotidien de voyageur à vélo, de vous faire part de mes états d’âme, d’essayer de faire transparaître une certaine image des pays traversés à travers des descriptions de paysages, des anecdotes humaines, un peu de social, parfois de la politique.

Je m’arrête après un peu plus de 11000 kms, de nombreux pays traversés, d’innombrables rencontres et un bonheur au quotidien de me sentir vivant et de manger la vie.

Il y aura d’autres aventures… Hualihza 2010 bien sur, et puis ensuite surement un projet musical a Buenos Aires avant que l’Asie ne vienne frapper à la porte.

Voilà, il me reste à vous saluer toutes et tous, lectrices et lecteurs réguliers ou occasionnels.

Je  referme la page avec le grand plaisir de vous retrouver un jour, sur la toile une nouvelle fois, ou mieux les yeux dans les yeux, ici ou ailleurs.

Prenez soin de vous.

Julien.

foto01        foto14

Posté par jrihani à 00:35 - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    Merci a toi de nous avoir fait partagé ton périple régulièrement à travers ton blog !
    Bonne continuation a toi la bàs !

    Morgan

    Posté par Morgan, 08-08-2009 à 18:29
  • Fin?

    Sacré Jules!

    De rebondissements en rebondissements!!! Je dois bien avouer qu'en lisant le titre du dernier billet tu m'as assis. Je me suis même inquiété sur le coup: Qu'est ce qui peut bien provoquer la fin de cette aventure? Et je me suis dit "Oh le con, il a du se casser la gueule". Mais me voila rassuré il n'en est rien. Et au au lieu d'une fin, voici un nouvel épisode qui commence et qui ne fait que prolonger ton aventure...

    Que cette retraite Bolivienne t'apportes ce que tu recherches.

    Bonne continuation et à bientôt!
    Antoine.

    Posté par Antoine, 10-08-2009 à 12:06
  • Bon d'accord alors mais...

    -Hum hum... est-ce qu'on peut se faire rembourser l'abonnement à la newsletter?

    -au plaisir de te poster un commentaire dans les yeux la prochaine fois

    -Bon apprentissage alors Dud!
    Par contre le shiatsu je m'en méfie : l'autre jour j'ai essayé et la nana m'a palpée comme ça puis là elle me sort : "hmm... vous êtes très colérique"... j'te jure, ça m'a trop énervée!
    :p

    Posté par Audert, 11-08-2009 à 21:47
  • Ben pour nous, le voyage s'est achevé il y a bientôt deux semaines; ballade en Uruguay avec Martin, puis trois-quatre jours à Buenos Aires, et nous voilà dans la canicule.

    Nous v'là en Suisse, à bientôt,

    Michel

    Posté par mimi, 18-08-2009 à 11:23
  • voyage Equateur et Pérou

    Bonjour Julien, je m'envole pour 2 mois destination l'Equateur et le pérou, le 13 septembre et aimerai avoir quelques conseils de ta part, après visite de ton site, la Bolivie me tente aussi !

    Posté par martine, 26-08-2009 à 11:47
  • Je comprends

    Hello
    Je ne te connais pas.
    tu ne me connais pas.
    je suis tombé par hasard sur ton site.
    ton texte m'a ému.
    l'année dernière, une semaine passée (en trois fois)à l'hôtel sol y luna avec ma chérie.
    un paradis entr'aperçu,
    le climax de notre séjour sud-américain,
    une joie intense doublée d'une extase profonde
    ah le puissant lever du soleil sur ses montagnes des yungas !
    je comprends ton choix
    je soutien ton choix.
    j'aurai aimé faire ce choix
    depuis, nous cherchons qu'une seule chose :
    poursuivre cette expérience unique en (re)trouvant des instants du goût du sol y luna de coroico.
    Du soleil à la lune, il existe une route. elle descend de la paz vers la selva et s'arrête du côté de cet endroit béni des dieux
    carpe
    diem

    Posté par rico, 01-09-2009 à 15:14
  • Bonne continuation

    Salut Julien,

    On s'était croisé à Cusco, je voyageais avec Marie. Tu nous avais bien motivé à passer par les montagnes péruviennes. On n'a pas regretté ton conseil, c'était un des moments les plus forts de notre voyage

    Aujourd'hui nous avons repris notre vie à Grenoble, après 6 mois dans un autre espace-temps. Je fais de temps en temps le tour des sites des gens qu'on a croisé, et qui sont pour la plupart encore sur la route. Content de voir que tu as trouvé de quoi te poser un moment. Marie et moi te souhaitons bonne continuation.

    Posté par Boris, 12-10-2009 à 21:39
  • Quel beau reportage, Julien !
    J'ai tardé pour cliquer sur le lien ...
    Dommage pour moi, car ce site vaut bien d'y passer un peu de temps !!! Je vais en passer l'adresse à mes amis ...
    Les billets donnent envie d'y aller : Belle écriture, belles photos !!
    Comment cela va-t-il depuis ce Cahors/Toulouse-Blagnac en stop ?
    Bonne chance pour 2010, et ce hualihza en couple, avec ta compagne !!
    Farewell

    Posté par Michel L., 02-02-2010 à 14:17
  • Parution du livre « Pour un commerce juste : La Route du café, des Yungas à la Bretagne » de Tugdual Ruellan et Bernard Bruel

    Bonjour,
    Bravo pour votre reportage ! J'ai le plaisir de vous faire part de la parution d'un livre que j'ai coécrit avec Bernard Bruel, enseignant à Rennes, « Pour un commerce juste : La Route du café - des Yungas à la Bretagne » (Editions Rives d’Arz), à la suite d’un reportage effectué dans les plantations de café en Bolivie et l’accompagnement depuis 15 ans de l’aventure initiée par Yves Thébault, directeur du CAT centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne, Guy Durand, alors président de Max Havelaar France et Olivier Bernadas, torréfacteur, fondateur de la société Lobodis.
    Madame Luzmila Carpio, ambassadrice de l’Etat plurinational de Bolivie en France, nous a fait l’honneur d’en rédiger la préface.
    Disponible sur http://www.rivesdarz.fr/
    (traduit en espagnol) – un CD à l’intérieur de musiques offertes par des amis musiciens ou enregistrées sur place.
    En vous remerciant de bien vouloir s’il vous plaît nous aider à en faire la promotion. Les bénéfices seront reversés aux coopératives boliviennes.
    Bien cordialement,


    L’aventure commence en 1993 lorsque trois Bretons se
    lancent, contre vents et marées, dans le commerce équitable :
    Guy Durand, alors président de Max Havelaar France,
    Olivier Bernadas, gérant de la jeune société Lobodis, et Yves
    Thébault, directeur du Centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne.

    Leur défi : proposer un café de qualité, certifié biologique, acheté
    au juste prix aux petits producteurs, transformé en France
    par des ouvriers en situation de handicap.

    Tugdual Ruellan, journaliste, et Bernard Bruel, enseignant,
    nous entraînent sur la Route du café bolivien, depuis les
    Yungas jusqu’en Bretagne en passant par le Port du Havre.
    Route dangereuse mais route de tous les espoirs… Ils se font
    porte-parole des producteurs. Ils nous racontent l’histoire de
    ces compagnons et coopérateurs qui ont pu, grâce à un commerce juste,
    améliorer leurs conditions de vie et retrouver la fierté de leur travail.

    Posté par Tugdual Ruellan, 29-08-2010 à 15:24
  • Parution du livre « Pour un commerce juste : La Route du café, des Yungas à la Bretagne » de Tugdual Ruellan et Bernard Bruel

    Bonjour,
    Bravo pour votre reportage ! J'ai le plaisir de vous faire part de la parution d'un livre que j'ai coécrit avec Bernard Bruel, enseignant à Rennes, « Pour un commerce juste : La Route du café - des Yungas à la Bretagne » (Editions Rives d’Arz), à la suite d’un reportage effectué dans les plantations de café en Bolivie et l’accompagnement depuis 15 ans de l’aventure initiée par Yves Thébault, directeur du CAT centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne, Guy Durand, alors président de Max Havelaar France et Olivier Bernadas, torréfacteur, fondateur de la société Lobodis.
    Madame Luzmila Carpio, ambassadrice de l’Etat plurinational de Bolivie en France, nous a fait l’honneur d’en rédiger la préface.
    Disponible sur http://www.rivesdarz.fr/
    (traduit en espagnol) – un CD à l’intérieur de musiques offertes par des amis musiciens ou enregistrées sur place.
    En vous remerciant de bien vouloir s’il vous plaît nous aider à en faire la promotion. Les bénéfices seront reversés aux coopératives boliviennes.
    Bien cordialement,


    L’aventure commence en 1993 lorsque trois Bretons se
    lancent, contre vents et marées, dans le commerce équitable :
    Guy Durand, alors président de Max Havelaar France,
    Olivier Bernadas, gérant de la jeune société Lobodis, et Yves
    Thébault, directeur du Centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne.

    Leur défi : proposer un café de qualité, certifié biologique, acheté
    au juste prix aux petits producteurs, transformé en France
    par des ouvriers en situation de handicap.

    Tugdual Ruellan, journaliste, et Bernard Bruel, enseignant,
    nous entraînent sur la Route du café bolivien, depuis les
    Yungas jusqu’en Bretagne en passant par le Port du Havre.
    Route dangereuse mais route de tous les espoirs… Ils se font
    porte-parole des producteurs. Ils nous racontent l’histoire de
    ces compagnons et coopérateurs qui ont pu, grâce à un commerce juste,
    améliorer leurs conditions de vie et retrouver la fierté de leur travail.

    Posté par Tugdual Ruellan, 29-08-2010 à 15:25
  • Merci et bravo pour cette aventure, que je viens de découvrir , grâce à un ami de Fouesnant .
    Je me prépare également à partir pour un long périple en Amérique du Sud , et j'essaie de prendre le plus de note possible.
    Je pense partir avec mon sac à dos, fin janvier 2013 pour 1 année et peut_être plus .
    bonne continuation pour tes prochaines étapes .

    Posté par dudul1205, 30-04-2012 à 06:35

Poster un commentaire